mercredi 10 janvier 2018

Marcher avec J-L Etienne

C'est prouvé, la marche joue un rôle dans le mécanisme de la mémoire et restaure les neurones. Qui mieux que le médecin et grand explorateur Jean-Louis Étienne pour en parler ?

Dans son livre intitulé "Dans mes pas", il explique comment la marche lui a permis de s'affirmer tout au long de sa vie et a fait de lui un homme libre…
#jeanLouisEtienne, l’aventurier qui marche





La marche est notre meilleure alliée santé. Diabète, hypertension, arthrose... Le moyen le plus simple pour prévenir et soigner ces maladies est à la portée de tous : la marche.







À 70 ans, celui qui a sillonné l'Himalaya, la Patagonie ou le Pôle Nord n'oublie jamais de souligner les bienfaits de la marche dans son nouvel ouvrage #DansMesPas "Il faut saisir toutes les opportunités de marche dans sa vie quotidienne" s'enthousiasme Jean-Louis Etienne, explorateur et médecin !




 Dans mes pas - Jean louis etienne


« Toute ma vie, j’ai marché. En ville, à la campagne ou dans mes expéditions. Je mesure aujourd’hui ce que la marche m’a apporté sur tous les plans, physique, mental, affectif.

J’ai toujours en mémoire les émotions que la marche, à la juste mesure du temps, avive. De mes souvenirs d’enfance, mes expériences du grand dehors, ma lecture de médecin, je vous livre le récit des pas qui comptent dans cette forme de vade-mecum du marcheur. »


À travers une suite de récits vifs et personnels, Jean-Louis Étienne nous explique comment la marche, ce temps avec soi, qui structure l’esprit, lui a permis de s’affirmer tout au long de sa vie et a fait de lui un homme libre.








Jean-Louis Etienne "Dans mes pas" aux éditions Paulsen >>

Voir l'intervention de Jean-louis Etienne dans #leMagazineDeLaSanté ...>>

Jean-louis Etienne dans #alloDocteurs ...>>


Les bienfaits de la Marche nordique >>
Marche nordique et depression...>>
Reprise sportive et marche nordique ...>>
Préparation physique et marche nordique ...>>
Mal de dos et Marche nordique ...>>

mardi 9 janvier 2018

La marche est indispensable au retour veineux

Et si on vous disait que sans cet époustouflante mécanique du #retourVeineux, donc sans marcher chaque jour, vous seriez à moitié plein de sang, le haut du corps exsangue ?!!

Ah ah ah ça laisse sans voix, n’est-ce-pas ?
Voilà pourtant l'une des raisons pour lesquelles nous devons prendre des anti-coagulants dès qu’un plâtre ou une entorse nous empêchent de marcher…
Alors marchons !
Mais d'abord, comprenons...

Le cœur est le moteur de l’appareil circulatoire
Le sang arrive aux tissus par les artères et retourne vers le cœur par les veines. Les artères distribuent le sang oxygéné, les veines assurent le retour du sang appauvri en oxygène vers le cœur.


 Bienfaits Marche Nordique
 Bienfaits Marche Nordiqu
Au niveau des membres inférieurs, il existe un système veineux profond et un système superficiel.
Les veines profondes assurent 9/10 de la circulation de retour. Les veines superficielles sont situées dans la peau et n’assurent que 1/10 de la circulation de retour.


Le système superficiel est constitué par 2 veines de drainage principales : la grande Saphène (Saphène interne) et la petite Saphène (Saphène externe). Le système des perforantes fait communiquer les 2 réseaux. Les veines superficielles comme les veines profondes sont munies d’un système anti-retour appelé valvuves veineuses. Ce sont des replis de la paroi veineuse qui empêchent le sang de circuler en sens inverse (et de  redescendre vers les pieds !)

Le mécanisme du #retourVeineux dans les jambes et la voûte plantaire est incontournable!
Le sang remonte le long des veines des jambes vers le cœur sous l’action des muscles des mollets et des cuisses, qui, en se contractant, propulsent le sang vers le haut. C'est la #pompeMusculaireDuMollet. 
La respiration avec les mouvements du diaphragme aspirent le sang veineux vers le cœur.

Entraîneur Marche Nordique
Entraîneur Marche Nordique

En marchant, la compression des veines de la voûte plantaire contribue à la propulsion du sang, comme une éponge sur laquelle on appuierait à chaque pas.
Le retour veineux se fait avec difficulté lorsque l’on reste immobile, debout ou assis, le système de propulsion du sang veineux étant moins efficace. Dans ces conditions, il se produit une accumulation du sang dans le bas du corps appelée stase veineuse.

C’est la raison pour laquelle, dès qu’on est immobilisé pour des raisons médicales et qu’on ne pose plus le pied au sol on doit impérativement suivre un traitement anti-coagulant…

Que dire des chaussures à talons qui empêchent le pied de jouer son rôle dans le retour veineux, et des problèmes circulatoires que risquent ceux qui ne marchent jamais ?